0item(s)

You have no items in your shopping cart.

Product was successfully added to your shopping cart.

Sluice

Sluice
"...une chanson estivale sur un air accrocheur au style pop-rock puissant qui accompagne bien les balades en voiture." - Acadie Nouvelle

"...this is music as micro-history--and we're eager to learn more." - CBC Music

Sluice est un nouveau projet francophone de Trevor Murphy (Quiet Parade, Dance Movie). Attisé par la nostalgie et l'histoire hyper-régionale, ce sont des chansons de power pop ancrées dans les étés joviaux et brumeux de Par-en-Bas - une région comprenant plusieurs communautés acadiennes autour de Yarmouth, Nouvelle-Écosse, où Murphy a grandi.

Et bien qu'il soit incontestablement ancré dans ce lieu, le premier album de Sluice - Le succès par le travail - incarne également des thèmes mélancoliques universels: la recherche d'un esprit d'été éternel, une fracture rurale et urbaine, une sagesse précieuse acquise avec le recul. La musique elle-même vise aussi un moment retro, capturant une atmosphère musicale qui trace des allusions à la fin des années 90 et au début des années 2000 - l’apogée pour des artistes tels que Nada Surf, Weezer, Harvey Danger et Death Cab For Cutie.

Bien qu'il ait publié des chansons traduites avec son groupe Quiet Parade dans le passé (Nous Étions Icitte en 2018), Sluice marque le début d’une première approche complètement en français pour Murphy. Les paroles restent fidèles à l'accent, au dialecte et aux références géographiques de ses villages natales.

Le nom du groupe représente également ces racines. En partie, il pointe vers le village où vivaient les grands-parents de Murphy (Sluice Point). Un aboiteau (sluice) fait également partie d'une digue - un système d'irrigation agricole utilisé par les premiers Acadiens de la Nouvelle-Écosse. Conçus pour empêcher l'eau de l'océan Atlantique de s'écouler sur les terres agricoles, cette structure en bois était la pièce clé pour créer un sol fertile à partir des marais salés.

Ce processus de transformation, de créer des opportunités face à l'adversité, est l’esprit motivant de ce nouveau projet.

« Avant, j'avais peur de parler en français, même parfois honteux. Même si je parlais la langue tous les jours, nous avons grandi en comprenant que notre dialecte acadien n'était tout simplement pas ‘assez bon’ ou ‘du bon français’ », dit Murphy. « Ce n'est que des années après mon départ de Par-en-Bas que j'ai finalement commencé à renouer avec ces racines, à être fier de l'endroit d'où je viens et de notre façon de parler, et à vouloir raconter des histoires avec cette voix. »

Et comme l’aboiteau lui-même, Sluice est venu pour représenter un processus de décider quoi laisser entrer et quoi laisser aller; d'apprendre ce qu'il faut tirer de terrains anciens et comment faire quelque chose de nouveau à partir de cette histoire.

Share this page

Singles